Livraison offerte dès 59 €

Le Festival de fibres en Musique

Montjean-sur-Loire : la capitale française du chanvre

Tous les ans, Montjean-sur-Loire devient, le temps d’un week-end, la capitale française du chanvre. Tout a commencé en 1987 quand d’anciens chanvriers ont organisé un premier rendez-vous dédié à la plante. Quelques années plus tard, cette fête est devenue un véritable festival : de Fibres en Musique. Celui-ci permet non seulement de découvrir le travail des chanvriers mais aussi les traditions marines des bords de Loire et de nombreuses musiques folkloriques du monde entier.

Le festival de Fibres en Musique : les 17 et 18 août 2019


À l’affiche de l’édition 2019 du festival de Fibres en Musique, les différentes étapes du travail du chanvre occupent, comme toujours, une place de choix. Au programme : arrachage, fauchage, rouissage, séchage, broyage, peignage et fabrication de cordage. La fin de l’étape de rouissage est particulièrement spectaculaire puisque les agriculteurs pénètrent dans les eaux de la Loire pour récupérer les bottes de chanvre qui y macèrent depuis plusieurs jours. Cette macération est essentielle car elle permet de séparer plus facilement l’écorce filamenteuse de la tige. Mais voir les fibres se transformer peu à peu en cordage est tout aussi impressionnant.
En plus de ces présentations du travail du chanvre, vous pourrez assister à des ateliers découverte de la faune et de la flore de Loire, admirer les différentes embarcations de la batellerie ligérienne traditionnelle ou encore visiter le cabinet des curiosités. En fin d’après-midi et en soirée, de nombreux groupes folkloriques assurent l’ambiance musicale et, le dimanche soir, le festival se conclut par un magnifique feu d’artifice. En journée, vous pourrez aussi apprécier le marché artisanal et ses produits naturels à base de chanvre. Mais n’attendez pas le mois d’août pour profiter des bienfaits du chanvre et découvrez dès aujourd’hui notre gamme de produits.

Une tradition qui remonte au 18e siècle


Vers la moitié du 18e siècle, de nombreuses exploitations paysannes délaissent le lin pour cultiver du chanvre. Ce changement s’explique par la forte demande des manufactures de toiles à voile et de cordage qui fournissent les ports et les arsenaux français, notamment la Corderie royale de Rochefort. Avec son terroir alluvial, limoneux et sablonneux, le Val de Loire offre un cadre idéal à la croissance de cette plante et la région devient peu à peu une des terres les plus chanvrières de France.
Pour les chanvriers de Montjean-sur-Loire, l’aventure s’est malheureusement terminée en 1966 lorsque les établissements Bessonneau, importante filature et corderie d’Angers, cessèrent leurs activités textile du fait de la concurrence du nylon. Avec la disparition de leur principal client, les cultivateurs n’avaient plus de réels intérêts de faire pousser cette plante fibreuse. Pour autant, la tradition était suffisamment implantée pour que certains veuillent la perpétuer à travers un festival à ne manquer sous aucun prétexte.

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.

Boutique